Petite ou grande surface : que faut-il préférer pour son investissement?

Il faut savoir que le choix de la surface que vous allez choisir va surtout dépendre du montant de vos finances destiné à votre investissement immobilier. En effet, un bien bénéficiant d’une grande surface sera plus cher à l’achat mais possédera certains avantages. Voyons ensemble, les points positifs et négatifs de chaque type d’espace.

1. Les petites surfaces: turn-over et gestion régulière

Selon la loi, un logement de petite surface peut être soumis à la location si il dispose d’une pièce principale ayant soit une surface habitable d’au moins 9 m2 et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 m, soit un volume habitable égal à 20 m3.

Ce type de bien est très sollicité par les étudiants, les jeunes actifs et les jeunes couples. De par ces locataires potentiels, le turn-over d’un logement de petites surfaces est très élevé. En effet, les étudiants et les jeunes actifs auront plus souvent tendance à bouger et à changer de logement régulièrement pour leurs études ou pour se rapprocher de leur lieu de travail. La durée moyenne d’occupation d’un studio est de 29 mois contre deux fois plus pour une maison ou un grand appartement. Les petites surfaces attirent plus rapidement les locataires qu’un plus grand logement. Cependant, le changement régulier de locataire peut être un handicap puisque le logement peut rester vide pendant un petit moment entre deux changements. Ceci peut impacter directement le taux de rentabilité du propriétaire sur son investissement locatif, pour en savoir plus rendez-vous sur : investissement-locatif-neuf.com. Vous y trouverez de bons conseils pour investir dans le neuf et anticiper son placement.

Pour finir, un petit logement trouvera plus rapidement acquéreur en cas de revente. Cependant, le propriétaire devra consacrer plus de temps pour s’impliquer dans la gestion de son bien de part le changement régulier de locataires.

rendement-locatif

2. Les grandes surfaces: moins risqué et fidélisation des locataires

Le fait que les locataires sont plus souvent des couples, pour la plupart avec des enfants, le  risque d’impayés est beaucoup plus limité que pour un studio ou un logement étudiant, par exemple. Le loyer étant partagé entre les deux occupants, c’est un gros avantage qui permet au propriétaire de se faire moins de soucis. De plus, ce type de locataires restent souvent dans le même logement et ne sont pas très mobiles ce qui permet de gagner en fidélité et d’avoir beaucoup moins de temps à accorder à la gestion.

Il faut aussi savoir qu’un appartement en T4 ou une maison mettra plus de temps à retrouver un locataire qu’un T1. Le montant du loyer n’étant pas le même, il est normal qu’il mette un peu plus de temps à trouver acquéreur.

 

Pour conclure, peut importe le type de surfaces choisi par le propriétaire, il est important de prendre en compte certains paramètres importants. En effet, selon la ville et le quartier déterminé, le logement aura plus ou moins de valeur sur le marché de l’immobilier.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *